A LA UNE

A LA UNE

Limitation à 80 km/h : lettre du Député Daniel Fasquelle au 1er Ministre

Ci-dessous la lettre du 16 avril 2018 de Monsieur Daniel Fasquelle, Député et ancien Maire de Le Touquet Paris-Plage, adressée à Monsieur Edouard Philippe, 1er Ministre. Cette lettre fait suite à notre "Grande Manif" de la région des "Hauts de France" du samedi 14 avril dernier, à laquelle s'était jointe l'association "40 millions d'automobilistes". Nous avons été reçus en Mairie par Mme Lyliane Lussignol Maire de Le Touquet et par Monsieur Daniel Fasquelle le Député de la 4ème circonscription du Pas-de-Calais.

 

Manif : à Amiens contre la limitation à 80 km/h

Limitation à 80 km/h : la FFMC appelle à la mobilisation

Mobilisation contre le 80 km/h, le détail des rendez-vous

Si l’on considère l’ampleur de la colère soulevée par ses décisions, le dernier Comité Interministériel de Sécurité Routière (CISR) est un vrai succès pour le gouvernement.

Celle concernant la limitation à 80 km/h se classe évidemment en 1ère position sur le podium des mesures totalement incomprises. La FFMC, qui n’a cessé de dénoncer son ineptie, est vent debout contre cette mesure. De nombreuses antennes appellent à la mobilisation à partir de le vendredi 26 janvier... pour commencer !

Pour la FFMC62, après l'Enduropale, la mobilisation se prépare !

Mobilisation contre le 80 km/h, le détail des (...)

 


 

Manif : Malgré l'hiver, les motards manifestent

 

Article et vidéo venant du site Motomag.com que nous vous invitons à consulter. D'autres articles ne sont pas relayer et sont tous aussi intéressants.

Bonne lecture à toutes et à tous.

2000 motards défilent à Vincennes contre le stationnement (...) 

2000 motards défilent à Vincennes contre le stationnement payant

Malgré les vacances scolaires et un froid de canard ce samedi 24 février, les motards sont venus en masse sur l’esplanade du château de Vincennes à l’appel des antennes FFMC d’Île-de-France. L’importance de l’enjeu n’était sans doute pas étranger à cette forte mobilisation. La petite commune de l’Est parisien entend imposer le stationnement payant aux motos et scooters à partir du 1er avril. Une première en France !

ATTENTION, l’Ile de France sert traditionnellement de test pour se voir par la suite étendu au reste de la France ! Voir les radars, les restrictions de circulation, que beaucoup estimaient n’être qu’un phénomène parisien : on voit aujourd’hui le résultat ! Ce stationnement payant, ce n’est pas un hasard, concerne deux communes de "petite couronne", entendez par là des banlieues qui sont contre Paris. Or, Paris est une ZCR "exclusive" au vrai sens du terme, étant la seule ville au monde à interdire certaines catégories de véhicules à la circulation parce que ne répondant pas aux dernières normes euros (ce qui va s’aggraver en 2020 avec l’interdiction des véhicules de plus de 5 ans !). Quel rapport direz-vous ? Très direct : Paris étant interdite aux anciens véhicules, les communes de petite ceinture craignent l’arrivée massive de véhicules stationnant aux abords de la capitale en raison de cette interdiction. Donc cet afflux va générer du chiffre via le stationnement payant d’une part, et dégouter les moins nantis d’autre part. Et ce dernier point, c’est par définition (encore) exclusif...

 

 

 

Limitation à 80 km/h - Réaction de la FFMC

 

 

La FFMC réagit aux mesures annoncées par le CISR

CISR du 9 janvier 2018 : le Premier ministre Édouard Philippe dit qu’il veut « sauver des vies » en promulguant la limitation de vitesse à 80 km/h au lieu de 90 sur le réseau bidirectionnel. 

Argument démagogique ! S’il veut sauver des vies :
• Qu’il fasse doubler toutes les glissières de retenue qui transforment une dizaine de motards par an en steak haché (ça fait juste des décennies qu’on le demande).
• Qu’il légifère ou réglemente pour que les recommandations du Cerema sur la prise en compte des 2RM dans la conception des infrastructures routières soient enfin rendues obligatoires (ça fait des années qu’on le demande).
• Que les professions de l’enseignement de la conduite soient revalorisées au lieu de les faire disparaitre par la concurrence des formations par Internet (permises par la Loi Macron !).
• Qu’il rende les autoroutes gratuites : c’est le réseau le plus sûr mais également le plus cher !
• Qu’il s’arrange pour que l’entretien du réseau routier existant ne soit plus laissé à l’abandon comme tous le constatent depuis plusieurs années.
• Que les "stages de sécurité routière" soient proposés gratuitement dans les 12-24 mois après le passage du permis, ou tous les 10 ans pour tous les conducteurs, plutôt qu’ils soient obligatoires, payants, et seulement pour récupérer des points de permis.
Toutes ces pistes d’améliorations réelles de la Sécurité routière en France sont de sa compétence de 1er ministre qui répète "qu’il faut avoir du courage."

S’il en a, qu’il le montre !

Il ne peut pas faire tout ça ? Ça coûterait trop cher ? Eh bien s’il ne peut pas ou ne veut pas, qu’il s’abstienne de déclarer vouloir "sauver des vies !".

Les associations s’en occupent déjà et avec leurs propres moyens ! Ses déclarations sont donc incantatoires et démagogiques. Ce n’est pas en jouant avec une formule mathématique qu’on sauve des vies, mais en agissant sur la formation et la qualité des infrastructures !

La coupe est pleine, la FFMC se mobilise !

 

Vous êtes ici : Accueil La FFMC Les dossiers FFMC Limitation à 80 km/h A la une Communiqués de presse